Aller au contenu principal

La capacité d'accueil prévue pour l'institut est de 250 personnes à l'instant T avec possibilité d'extension de l'institut.

L’IFMEREE Oujda s’étend sur une superficie totale de 7656m2, répartie comme suit :

 

Surface planche (m2)

Surface utile (m2) 

Bâtiments enseignement

1310

843 

Ateliers

2080

2000 

Bâtiment administratif et internat

3496

1789 

Restaurant

720

545 

Locaux divers

50

50 

Total

7656

5227 

Pour la formation, l’IFMEREE dispose de :

  • 10 salles de cours
  • Deux ateliers pour les travaux pratiques, abritant chacun des plateformes technologiques pour chaque filière
  • Un atelier plen-air, abritant un biodigesteur utilisé dans la formation pour la filière « Exploitation du biogaz »

L’IFMEREE Oujda est situé à la périphérie de la ville d’Oujda au centre de la Région de l'Oriental (population de 2,1 millions) dans le Nord-Est du Maroc.

L’IFMEREE Oujda est facilement accessible par le transport routier (autoroute) et aérien (aéroport à 2km). Une offre d’hébergement est également disponible au sein du site, soutenue par la présence de trois hôtels à proximité.

L'IFMEREE-Oujda développe dans sa conception les principes de construction liés au développement durable tels que: 

  • Orientation et positionnement des bâtiments permettant une optimisation des couts d’éclairage notamment par l’utilisation de sheed pour les ateliers.
  • Intégration de stations solaires dans l’architecture des bâtiments notamment avec :
    • La production d'énergie solaire photovoltaïque à partir de station solaire pour un total de 44,3 MWH/an soit une quantité réduite d'émission de CO2 équivalente à 3,1 hectares de forêt plantée par an;
    • La production d'énergie solaire thermique par production d'eau chaude solaire pour un total de 2500 litres par jour soit une quantité réduite d'émission de CO2 équivalente à 3 hectares de forêt plantée par an
  • Mise en œuvre d’un puits canadien pour le réchauffement et le refroidissement de l’air du bâtiment principal avec un système de by-pass entre l’internat aux étages et l’administration au RDC.
  • Le traitement des eaux grises et l’utilisation du pompage solaire pour l’entretien des espaces verts.
  • Usage de différentes techniques d’isolation des bâtiments notamment :
    • Pose de toitures végétalisées sur les salles de classes et le restaurant pour un meilleur confort thermique et phonique (proximité immédiate de l’aéroport)
    • Composition des façades de l’internat avec des doubles cloisons intégrant dans la lame d’air un isolant en laine de roche
    • Façades RDC des bâtiments sont isolées par l’extérieur avec des panneaux sandwichs composés de laine de roche
    • Mise en place de menuiseries à double vitrage pour la totalité du projet hors ateliers
  • Les solutions de gestion pour réduire la consommation énergétique de l'institut par la mise en place de capteurs solaires, de détecteurs de présence et de luminaires à faible consommation.